1er bureau interfédération (2)

Bureau Interfédération – 21 Novembre 2023

Publié le 27/11/2023

Le mardi 21 novembre dernier, le CNAEMO a participé au bureau interfédération qui a eu lieu à Paris. Les fédérations représentées étaient le CNAEMO, l’ANMECS, l’AIRe, le GEPSo et l’ANPF.

 

La réunion du bureau du 21 novembre a donc réuni des représentants des principales associations impliquées dans l’accompagnement des enfants en situation de vulnérabilité. Sous la direction de Roland Dysli et Alain Vinciarelli, cette rencontre a permis un échange fructueux sur les avancées, les défis et les actions à venir. Cet article offre un compte rendu détaillé des discussions et des points clés abordés lors de cette réunion.

Les représentant(e)s des associations présent(e)s étaient :

Pour l’ANMECS : VINCIARELLI Alain, MAIGNE Nicolas, COUDERC Christian, JOLY Fréderic, FABRIE Bruno, LHIABASTRES Anne

Pour l’AIRe : Roland Dysli, Marceau Reeg, Armelle Danvin, Annelise Garzel, Myriam Royer, Christophe Buisson, Jean-François Pradens, Guy Merens, Antoine Sajous et Laurent Massalaz

Pour le GEPSo : Julien Blot

Pour l’ANPF: Thiphaine Riou, Cathy Blanc-Chardin

Pour le CNAEMO : Céline Mons, Présidente

 

À l’ordre du jour :

  1. Retour sur les Rendez-vous Politiques

La réunion a débuté par un examen approfondi des rendez-vous politiques des différentes associations, notamment les rencontres avec Charlotte Caubel, la Mission Haussoulier/Carrasco et F. Khattabi. L’AIRe a partagé les détails de sa rencontre prévue avec M. Haussoulier, missionné par le Président de la République sur l’Enfance et le Handicap et a envisagé une audition de l’ANMECS. Les enjeux autour des enfants à double vulnérabilité ont été discutés, soulignant la nécessité d’une stratégie politique commune.

  1. Retour sur les Journées Inter-associatives Régionales

Les participants ont échangé sur les points positifs et les éventuelles difficultés rencontrées lors des journées inter-associatives régionales. L’ANMECS a proposé que chaque association s’engage sur une jauge qu’elle puisse respecter. La date provisoire entre le 23 et le 30 mai 2024 pour la journée nationale a été envisagée, avec des pistes de thèmes à affiner, tels que le besoin de sécurité de l’enfant et l’effectivité des droits.

  1. Stratégie Commune pour un Plaidoyer Concerté

Une partie significative de la réunion a été consacrée à l’échange sur la stratégie commune en vue d’un plaidoyer concerté. Les associations ont souligné l’importance de mettre en avant les expérimentations réussies auprès des ministères, en interpelant les pouvoirs publics sur le manque de soutien des expérimentations terrain et en renversant la logique de l’appel à projets.

  1. Validation Calendrier et Contenu des Prochaines Journées Nationales

La dernière partie de la réunion a porté sur la validation du calendrier et du contenu des prochaines journées nationales inter-associatives. Des discussions approfondies ont eu lieu sur les intervenants potentiels, les thèmes et les objectifs des futures rencontres.

Perspectives d’Action

Les participants ont convenu de préparer un support pour le rendez-vous du 23 janvier avec les ministres. Une synthèse avec les messages principaux va être mis en place en y mettant l’accent sur l’élaboration d’un plan de communication pour la diffusion du plaidoyer, en ciblant les médias, les parlementaires et d’autres relais d’influence.

Conclusion

La réunion du 21 novembre a été un moment clé dans la collaboration inter-associative, soulignant l’engagement commun en faveur d’une parole politique unifiée pour le bien-être des enfants vulnérables. Les perspectives d’action démontrent une volonté concertée d’agir au niveau politique et médiatique pour faire avancer les enjeux cruciaux discutés lors de cette rencontre.

1er bureau interfédération (2)
1er bureau interfédération (2)

Partager

Vous aimerez lire aussi...

16 octobre 2023

Retour sur la journée régionale Pays de la Loire / Bretagne du 13 Octobre 2023 Vendredi 13 octo…

Rechercher

Vies et délégations régionales