Le projet SYNERGIES

Le projet SYNERGIES

Traduire les paroles en actes…Vers la mise en œuvre d’une nouvelle orientation politique du CNAEMO

Des constats :

L’enfant confronté à une double vulnérabilité a été au cœur des échanges des trois journées d’Assises, victime malgré lui des cloisonnements institutionnels, des clivages, de parcours morcelés, de coopérations défaillantes ou de l’empilement des dispositifs et des acteurs.

Les termes de diversification, transversalité, inclusion, coopération font partie intégrante de notre champs lexical professionnel, de nos objectifs cibles, soutenus voire imposés par les politiques publiques ou nos financeurs en terme de réponses.

Le milieu ouvert possède une expertise spécifique sur l’environnement et les besoins de l’enfant.

Face à cette problématique, nous faisons souvent les bons constats, les bons diagnostics, nous nous posons souvent les bonnes questions. L’intention de coordination et de synergie est présente. Mais trop souvent, les difficultés et les freins persistent. Les secteurs peinent à s’autoriser à travailler ensemble, chacun astreint à ses réalités.

Pourtant, très souvent, des initiatives transversales existent, mais souffrent d’un défaut de communication.

L’intention du CNAEMO est, à sa manière, d’aller au-delà, mettre en musique et en harmonie les secteurs du handicap et de la protection de l‘enfance, de lutter à sa façon contre les tuyaux d’orgues, tout en se recentrant sur les besoins fondamentaux de l’enfant.

Alors comment traduire les paroles en actes après les constats partagés pendants les 41emes assises du CNAEMO ?

Comment faire pour co-construire, collaborer, coopérer ensemble ? Pour nous sortir, et pour sortir nos institutions de la logique triadique ?  Comment le CNAEMO peut il porter une nouvelle orientation politique ?

Notre projet : un travail protocolisé, commun, transverse, intersectoriel

Notre intention est de compléter la production de pensées, de continuer à valoriser les expérimentations, mettre en synergie l’action et la coordination des professionnels, être un levier d’alerte pour les institutions concernées du sanitaire, du médico-social et du social, soutenir les complémentarités et les passerelles.

Le CNAEMO a déjà collaboré avec d’autres fédérations à la production de guides :

- avec la FN3S sur les enjeux de l’évaluation clinique

- avec le CNDPF sur les modalités de coopération entre AEMO/AED et AGBF/AESF

- avec la CNAPE autour de regards critiques sur l’AED et l’AEMO

Nous avons entendu lors des 41èmes assises le besoin de se créer une culture commune, entre nos différents champs.

Aussi, ce guide pragmatique comporterait 2 parties :

- la 1ère sur les postulats, les principes, les incontournables 

Quels sont nos « petits » objectifs, nos « petits » leviers ? Quels sont nos principes fondamentaux ? Quelle place au pouvoir d’agir des familles ? Quelles sont les conditions nécessaires pour promouvoir les besoins et les droits des enfants dont on a TOUS la responsabilité ?

- la 2nde partie porterait sur un recueil de dispositifs innovants, existant sur tout le territoire national mais aussi international à l’image des maisons des familles en Allemagne ou de la MET (Maison Educative et Thérapeutique) ou encore les équipes mobiles.

Nous sommes certains que bien d’autres dispositifs existent et méritent d’être recensées et connus.

Pour cela le CNAEMO a besoin de vous, de vos réflexions, de vos contributions, de vos coordonnées :

synergies@cnaemo.com

Le CNAEMO a aussi besoin de vous pour composer un groupe de travail, une instance de partage et de réflexion pour construire ce guide.

Ce groupe se composerait d’une dizaine de personnes (administrateurs, délégués, membres des délégations, professionnels, élus, chercheurs, parents, enfants…).

Nous espérons pouvoir nous réunir 6 fois par an durant 1 an 1 an ½ à partir de janvier 2022

Alors pour que les paroles deviennent des actes, REJOIGNEZ NOUS !

Cécile LHERAULT

Bastien LAPOUGE

Administrateurs CNAEMO

 

Retour en haut
Navigation Menu